fbpx

Pourquoi nous choisir?

  • Diagnostic gratuit
  • Consultation gratuite
  • Collecte de commande gratuite
  • Taux de réussite élevé
  • Récupération de données express possible
  • Pas de succès, pas de paiement
  • Prix compétitifs
  • Réductions pour étudiants, seniors et personnes handicapées
  • Réductions pour les partenaires commerciaux

A l’affiche du CES 2020: des SSD externes poussés jusqu’à 8TB en capacité, des clés USB fascinantes et une panoplie d’autres médias de stockage innovants

Pour les utilisateurs, de nouvelles percées technologiques, une montée en capacité et en vitesse. Pour les les spécialistes de la récupération des données, plusieurs nouveaux types de mémoires NAND, de contrôleurs et de micrologiciels

Bien évidemment, les mémoires NAND modernes à haute capacité ne s’adressent pas qu’aux SSD et autres clés USB, mais aussi aux téléphones portables et aux cartes mémoire. Au CES, les fabricants ont présenté les innovations de tous ces supports de stockage. L’avancée la plus marquante concerne cependant pour l’heure les SSD et SSD externes. La toute dernière interface du PCIe 4.0 affiche des vitesses allant jusqu’à 7 GB/s. L’USB 3.2 Gen 2x2 atteint sa limite technologique à 2,5 GB/s. Par rapport à l’interface SATA III qui continue d’être utilisée, les différences de débit se situent aux antipodes.

Samsung a présenté un SSD externe baptisé T7 Touch, que l’on connecte à l’ordi par un USB-C ou un USB-A, plus ancien. Le taux de transfert de 1050 MB/s en lecture et 1000 MB/s en écriture est plus ou moins le double de son prédécesseur, le Samsung T5. Samsung ne prend pas à la légère la sécurité des données utilisateur, et l’on peut encrypter les données sur le disque au niveau hardware en utilisant l’AES 256, qui peut être remplacé par une empreinte digitale sur le T7 Touch. Le lecteur d'empreinte est placé sur le dessus du disque. Comme le Samsung T7 Touch sera disponible dans des capacités de 2TB, 1TB et 500GB avec des dimensions de 85 x 57 x 8 mm, on confine incontestablement à la véritable mobilité dans le traitement des données.

Western Digital n’est pas en reste puisqu’il a présenté plusieurs appareils, d’une part de WD, et d’autre part de Sandisk qui est dans le giron de WD depuis 1916. Nous avons déjà abordé dans nos colonnes le cas du WD_black P50 SSD , l’un des premiers SSD externes à utiliser l’USB 3.2 2x2 gene. Ce disque est conçu au départ pour les gamers et sera disponible dans des capacités de 2TB, 1TB et 500GB. En outre, WD a présenté les WD_black P10 et WD_black D10, conçus tous deux pour la Xbox. Vous n’y trouverez pas de SSD, mais seulement le HDD classique. Compte tenu de l’utilisation qui en est faite, on suppose que le gamer recherche une version moins onéreuse avec des capacités supérieures et partant, un HDD classique plutôt qu’un SSD moins abordable financièrement. Le D10 sera également disponible dans des versions à 12TB.

La marque Sandisk s’enorgueillit de présenter la clé USB Ultra Dual Drive Luxe USB Type-C d’une capacité de 1TB. Il s’agit d’une clé à double connectique, qui vous permet de connecter à une extrémité, des appareils modernes munis d’un connecteur USB-C, et à l’autre extrémité, des connecteurs USB moins récents de type USB-A. Cette clé USB permet des usages vraiment très larges avec les ordinateurs modernes, les téléphones mobiles, les tablettes et autres. Cette clé USB est réalisée en métal et la version à 1TB qui a été présentée n’est pas la seule disponible puisqu’il existe des versions à 512GB, 256GB, 128GB, 64GB et 32GB. Le fabricant annonce des vitesses de lecture séquentielle de 150MB/s.

Sandisk a présenté une autre nouveauté intéressante pour l’utilisateur: Sandisk ibi, un stockage local qui fait office de cloud de stockage personnel pour les photos et les vidéos. L’appareil est destiné à stocker (sauvegarder) les photos et vidéos à partir des téléphones, des réseaux sociaux, du cloud, ou encore depuis un PC ou un Mac. Les caractéristiques de l’appareil permettent de gérer et partager les contenus, de régler les paramètres de données privées, et plus encore. Il est bon de signaler que beaucoup d’utilisateurs se contentent de stocker leurs photos sur Facebook par exemple, et ne gardent pas de copie locale. Cette façon de faire n’est tout simplement pas le bon moyen de sécuriser ses souvenirs, et pour cette catégorie d’utilisateurs, Sandisk ibi peut être l’une des solutions pour sauvegarder des données précieuses sans trop d’efforts. La capacité proposée est de 1TB.


Phison a présenté des SSD allant jusqu’à 8TB et utilisant le PCIe 4.0. Et aussi des capacités de 8TB en utilisant l’interface M.2 NVMe et jusqu’à 16TB avec SATA. Phison fabrique également des contrôleurs qui font partie intégrante de tout SSD et assurent la communication du module mémoire avec l’interface disque de votre ordi. C’est sur ce terrain que Phison mène la course puisqu’il a été le premier à offrir un contrôleur communiquant avec le PCIe 4.0. Pour dire la vérité, on ne trouve pas cette version de PCIe actuellement sur les ordinateurs, mais sur le plan marketing, Phison a eu le nez fin en sortant à point nommé son nouveau chipset avec en point de mire le Ryzen Threadripper d’AMD, qui permettra bientôt d’équiper les ordis avec le PCIe. AMD nous dit que la plateforme compte parmi les processeurs d’ordi de bureau les plus puissants, ce qui, en combinaison avec des SSD rapides logés sur le chipset présenté par Phison, représenterait un nouveau pas en avant spectaculaire au niveau des taux de transfert. Voilà qui donne à Phison un avantage significatif sur ses concurrents.

Pour l’utilisateur, c’est un jeu d’enfant … jusqu’à ce que le jeu se termine mal et qu’il faille récupérer les données perdues.

Du point de vue de l’utilisateur, il s’agit là de raffinements auxquels on osait à peine rêver il y a quelques années encore. Tant que tout fonctionne bien, nous pouvons stocker nos données et les transférer à des vitesses encore jamais vues. Cependant, aucun support de données n’est infaillible, et tant que les utilisateurs ne sauvegarderont pas leurs données régulièrement (et ils ne le feront sans doute jamais), nos services de récupération et de sauvetage de données demeureront indispensables. Dans le domaine de la récupération de données cependant, toutes ce innovations technologiques ne font que compliquer les choses lorsqu’un client se présente avec un appareil à partir duquel il a besoin de sauvegarder ou restaurer des données précieuses. De notre point de vue, il s’agit essentiellement d’un problème de modules mémoire, de contrôleurs et de micrologiciels avec lesquels les utilisateurs ordinaires ne sont guère familiers. C’est pourquoi tout utilisateur devrait toujours garder à l’esprit la règle d’or qui n’a pas changé depuis le tout début de l’ère du silicone: la sauvegarde régulière des données est le meilleur moyen d’éviter de perdre des données importantes.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.